Vitamine A

Vitamin-A-270x250-e1506120476670.jpg

Contenu

Vitamine A dans les aliments végétaux

La vitamine A préformée n’existe que dans les produits animaux. Cependant, il existe une cinquantaine de caroténoïdes que l’organisme peut transformer en vitamine A, le plus courant étant le bêta-carotène. La teneur en vitamine A des aliments est mesurée en équivalents d’activité du rétinol ;(EAR). Vous pouvez également voir les caroténoïdes mesurés en unités internationales, ou UI. Une UI de bêta-carotène provenant d’aliments équivaut à 0,05 microgramme d’EAR et 1 UI de bêta-carotène provenant de compléments alimentaires équivaut à 0,15 microgramme d’EAR.

Notre tableau de la teneur en EAR de divers aliments végétaux a été déplacé vers la page Besoins Journaliers 

Apports nutritionnels conseillés en vitamine A

APPORTS NUTRITIONNELS CONSEILLÉS DE VITAMINE A
AgeUS DRI
(EAR)
Limite supérieure
(EAR)
0–6 mois400600
7–12 mois500600
1–3300600
4–8400900
9–136001,700
14–18 mâle9002,800
14-18 femelle7002,800
≥ 19 mâle9003,000
> 19 femelle7003,000
Grossesse
≤ 187502,800
19–507703,000
Allaitement
≤ 181,2002,800
19–501,3003,000

La limite supérieure de la vitamine A ne s’applique qu’à la forme rétinol (présente dans les produits animaux, les aliments enrichis et les suppléments), mais ne s’applique pas aux caroténoïdes.

Carence en vitamine A

Les symptômes d’une carence en vitamine A commencent par une cécité nocturne et peuvent évoluer vers des problèmes oculaires plus graves tels que des ulcères de la cornée, des cicatrices et la cécité (1).

La carence en vitamine A réduit également la capacité à repousser les infections.

La vitamine A est importante pour la croissance et le développement des nourrissons et des enfants, ainsi que pour la formation des globules rouges.

Absorption de la vitamine A

Il a été démontré que la consommation de légumes riches en caroténoïdes avec un peu de graisse augmente à la fois l’absorption et la synthèse de la vitamine A (2).

De nombreux facteurs influent sur la façon dont les caroténoïdes alimentaires sont absorbés et convertis en vitamine A, notamment la composition corporelle, l’âge, le tabagisme, les médicaments, la consommation d’alcool, la transformation des aliments et la variation génétique (34). Jusqu’à 50 % des individus de certaines populations peuvent avoir une faible réponse au bêta-carotène et à d’autres caroténoïdes, ce qui signifie qu’ils n’en absorbent pas autant que les autres ou qu’ils ne se transforment pas autant en vitamine A (6).

Nous ne connaissons pas la quantité de caroténoïdes de provitamine A qui est optimale pour un faible répondeur qui repose exclusivement sur les caroténoïdes. Mais choisir une quantité généreuse d’aliments contenant du bêta-carotène et d’autres caroténoïdes de provitamine A peut conduire à une plus grande absorption et à une conversion plus importante chez les faibles répondeurs (8). En attendant d’en savoir plus, notre meilleur conseil est de respecter les recommandations d’apport en caroténoïdes de provitamine A en mangeant des quantités généreuses de légumes verts à feuilles, de carottes, de patates douces et de courges orange vif.

Si vous avez des inquiétudes au sujet de la vitamine A, prendre un supplément végétalien fournissant une petite quantité de vitamine A préformée sous forme de rétinol est une autre option. La recommandation d’une petite quantité s’explique par le fait que certaines études d’observation ont révélé un risque accru de fracture osseuse avec des apports en vitamine A préformée supérieurs à 1 500 mcg EAR, soit à peine plus que les ANC (910). Dans tous les cas, les apports en vitamine A préformée ne devraient pas dépasser 3 000 mcg EAR (10 000 UI) par jour (11).

Références

Dernière mise à jour : janvier 2020.

1. Vitamin A. Linus Pauling Institute. Accessed 1/25/2013.

2. Kopec RE, Cooperstone JL, Schweiggert RM, Young GS, Harrison EH, Francis DM, Clinton SK, Schwartz SJ. Avocado Consumption Enhances Human Postprandial Provitamin A Absorption and Conversion from a Novel High-β-Carotene Tomato Sauce and from Carrots. J Nutr. 2014 Aug;144(8):1158-66.

3. Moran NE, Mohn ES, Hason N, Erdman JW Jr, Johnson EJ. Intrinsic and extrinsic factors impacting absorption, metabolism, and health effects of dietary carotenoids. Adv Nutr. 2018 Jul 1;9(4):465-492.

4. Carotenoids. Linus Pauling Institute. Accessed 1/9/2020.

5. Borel P, Desmarchelier C. Genetic variations associated with vitamin A status and vitamin A bioavailability. Nutrients. 2017 Mar 8;9(3).

6. Lietz G, Oxley A, Leung W, Hesketh J. Single nucleotide polymorphisms upstream from the β-carotene 15,15′-monoxygenase gene influence provitamin A conversion efficiency in female volunteers. J Nutr. 2012 Jan;142(1):161S-5S.

7. Borel P. Genetic variations involved in interindividual variability in carotenoid status. Mol Nutr Food Res. 2012 Feb;56(2):228-40.

8. Borel P, Desmarchelier C, Nowicki M, Bott R. A combination of single-nucleotide polymorphisms is associated with interindividual variability in dietary β-carotene bioavailability in healthy men. J Nutr. 2015 Aug;145(8):1740-7.

9. Feskanich D, Singh V, Willett WC, Colditz GA. Vitamin A intake and hip fractures among postmenopausal women. JAMA. 2002;287(1):47-54.

10. Wu AM, Huang CQ, Lin ZK, et al. The relationship between vitamin A and risk of fracture: meta-analysis of prospective studies. J Bone Miner Res. 2014;29(9):2032-2039.

11. Food and Nutrition Board, Institute of Medicine. Dietary Reference Intakes for Vitamin A, Vitamin K, Arsenic, Boron, Chromium, Copper, Iodine, Iron, Manganese, Molybdenum, Nickel, Silicon, Vanadium, and Zinc. Washington, DC: National Academy Press, 2001

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :