Vitamine D Partie 1—Les bases

par Jack Norris, RD

Plus d’informations sur la vitamine D

Contenu

Les niveaux sains de vitamine D

La vitamine D est importante pour les os car elle peut augmenter l’absorption du calcium lorsque l’organisme signale qu’il en a besoin. La recherche a montré que dans les populations dont les apports en calcium sont similaires à ceux des omnivores aux États-Unis, la vitamine D est plus importante que le calcium pour prévenir l’ostéoporose.

Ces dernières années, les niveaux de vitamine D ont été associés à de nombreuses autres maladies et certains chercheurs ont suggéré que les niveaux de vitamine D recommandés étaient trop bas et de nombreux laboratoires ont ajusté leurs niveaux recommandés à la hausse. L’Institute of Medicine a examiné les recherches et conclu que les taux recommandés ne devaient pas être revus à la hausse. En raison de cette controverse, de nombreuses personnes pensent qu’elles sont carencées en vitamine D alors que ce n’est pas le cas.

Veillez à ne pas essayer d’augmenter vos taux au-delà de ce que l’Institut de médecine considère comme adéquat (50 nmol/l ou 20 ng/ml), car il n’y a pas de raison de vous inquiéter si vous n’arrivez pas à obtenir des taux de vitamine D deux fois plus élevés que nécessaire !

Sources de vitamine D

La plupart des gens tirent une grande partie de leur vitamine D de l’action des rayons UV sur leur peau. Bien que le corps puisse stocker la vitamine D produite pendant les mois les plus ensoleillés pour l’utiliser pendant les mois moins ensoleillés, cela ne fonctionne pas pour tout le monde. En fait, certaines personnes, même celles qui vivent dans des climats ensoleillés, développent des niveaux extrêmement bas de vitamine D. Cela peut se manifester par de la fatigue et des douleurs osseuses.

Les seules sources alimentaires naturelles importantes de vitamine D sont les poissons gras, les œufs (si les poulets ont été nourris avec de la vitamine D) et les champignons (s’ils ont été traités aux rayons UV). La plupart des Américains obtiennent leur vitamine D issue de l’alimentation, par le biais du lait et de la margarine enrichis.

Le régime végétalien contient peu, voire pas du tout, de vitamine D sans aliments enrichis ou compléments. En moyenne, les niveaux de vitamine D des végétaliens sont adéquats, mais légèrement inférieurs à ceux des non-végétaliens.

Il existe deux formes de compléments en vitamine D : l’ergocalciférol (D2) et le cholécalciférol (D3). La vitamine D2 est toujours végétalienne, fabriquée à partir de l’exposition de champignons aux rayons UV. La vitamine D3 provient normalement de l’huile de poisson ou de la laine de mouton, mais il en existe une version végétalienne fabriquée par Vitashine.

De nombreuses recherches ont comparé la vitamine D2 à la D3. La vitamine D2 est efficace pour augmenter la densité minérale osseuse (lorsqu’elle est administrée à des personnes présentant une carence). La vitamine D2 peut également augmenter temporairement les taux de vitamine D, mais elle n’est pas aussi efficace que la vitamine D3 pour maintenir les taux de vitamine D élevés lorsqu’elle n’est prise qu’une fois par semaine.

Ainsi, si vous prenez de la vitamine D quotidiennement, la D2 devrait convenir, alors que si vous ne la prenez que sporadiquement, sans s’exposer au soleil entre-temps, ou si vous observez que vos niveaux de vitamine D n’augmentent pas avec la D2, alors vous devriez opter pour la D3.

Besoins journaliers

Veuillez consulter notre liste des Besoins journaliers pour savoir comment obtenir des quantités adéquates de vitamine D.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :